-  Association Internationale des Amis du MusÉe National de l'Automobile de Mulhouse



Delahaye 135 M Antem 1948

01-08-2007


Moteur six cylindres en ligne, 3500 cm3, 150 km/h, 115 ch à 4000 tr/min, trois carburateurs Solex de 40, boîte de vitesses Cotal-Maag à commande électro-magnétique à quatre rapports. En 1948, un négociant en bois d’origine ukrainienne, du nom de Marine, tombe amoureux d’une Alsacienne et l’épouse.
Après leur mariage à Paris, M. et Mme MARINE décidèrent de partir en voyage de noces aux USA. Ils se rendirent alors au Salon de l'Automobile à Paris, en 1948, pour commander sur le stand DELAHAYE une voiture identique à celle exposée : un magnifique coach dû au carrossier français ANTEM. Après quelques aménagements spécifiques comme le toit en plexiglas ou des persiennes amovibles sur les vitres latérales arrière, la voiture fut livrée en 1949. Pour se rendre au U.S.A., ils prirent donc un billet aller retour sur le paquebot Normandie de la Cie Générale Maritime.

Après leur voyage de noces, ils décidèrent finalement de rester aux USA où M. MARINE fit fortune dans l'accastillage. Puis ils s'installèrent à Carmel, en Californie, où Mme Dina MARINE avait une galerie d'art, spécialisée dans les impressionnistes français.

Au décès de son mari, en 1985, Mme MARINE cherchait une solution pour assurer la pérennité de la DELAHAYE qu'ils avaient conservée. Elle entendit alors parler par la presse de la réunion des 6 Bugatti Royales, qui avait lieu à Pebble Beach, en 1985. Elle apprit à cette occasion qu'il existait un Musée National de l'Automobile à Mulhouse, qui avait prêté ses trois Bugatti Royales dont la réplique de l’Esders pour ce concours d'élégance. Son cœur d’Alsacienne lui dit de se rendre sur place et elle demanda à rencontrer Patrick GARNIER, le directeur du musée à l’époque. Mme MARINE décida donc d'offrir cette DELAHAYE à notre Musée alsacien. Patrick GARNIER est évidemment ravi.  Après un échange de correspondance et de coups de téléphone, le don semblait compromis, car ni elle ni nous n'avions la possibilité de financer le voyage vers Mulhouse de cette voiture...

Puis un jour, elle nous téléphona en disant : «Nous n'avons pas besoin de payer le voyage retour de la voiture, car nous avions acheté à l'époque, en 1949, un aller retour et, comme nous sommes restés aux USA, nous n'avons pas utilisé le retour !...» Ne doutant pas de la validité de ce billet pris en 1949, elle prit contact avec le Directeur de la Cie Générale Transatlantique à Los Angeles, la GSM ayant absorbé la Cie Générale Maritime... et exigea le retour de sa voiture en France. La demande fut transmise à la direction parisienne qui, après une visite au Musée de Mulhouse, décida d'honorer le billet en échange d'une opération de communication commune, lors de l'arrivée de la voiture.

Invitée pour l'occasion, Mme MARINE, coupa symboliquement le plomb «sous douane» qui fermait le conteneur maritime et la DELAHAYE apparut !... Elle avait certes besoin d'une restauration mais était complète et en bon état de marche. Faisant partie des invités à cette manifestation, le Directeur Régional des Douanes nous fit remarquer qu'il nous appartenait encore d'acquitter la TVA afférente à l'importation du véhicule. Ayant compris l'intérêt de ce don, il nous orienta vers une procédure d'exonération de droits d'importation en raison de la nature culturelle de l'objet.

C'est ainsi que la voiture rejoignit de façon totalement gracieuse la collection Schlumpf de Mulhouse. Bien que roulante, elle s’avère assez fatiguée mécaniquement. Elle fonctionnera néanmoins pendant quelques années. Mais, un jour, l’embiellage montra des signes de faiblesse. La voiture ne sortira plus de la salle du musée.

Elle y restera de longues années jusqu'à ce que l'A.I.A.M. manifeste son souhait de la restaurer. En accord avec le directeur et le conservateur en chef du musée, décision est prise de redonner vie au beau coupé Antem.

Reste à trouver le budget. Bernard Jaeggy se tourne à nouveau vers les entreprises qui ont financé en partie la restauration de la Mercedes 710 SS, laquelle vient de se terminer. Elles acceptent de réitérer leur soutien. Le financement étant assuré, le moteur est sorti de l’atelier du musée et envoyé à Paris, chez un motoriste, au début du mois de mars 2007. Il sera remis en place en juin, juste avant le Festival Automobile de Mulhouse qui a été la première sortie de la voiture au seuil de sa nouvelle vie.


INFO-NEWS

RAPPEL ACCES A L'ESPACE MEMBRE

Chers Amis du Musée,

Un petit rappel suite à la présentation du site lors de l'AG.

Pour accéder à votre espace membre, vous devez  taper  votre nom dans la 1ère case, puis votre prénom avec la 1ère lettre en majuscule dans la 2ème case et validez..

Cliquez sur accéder à la gestion de votre compte pour changer votre mot de passe. (prénom)

Retrouvez prochainement notre compte-rendu en format pdf téléchargeable de l'assemblée générale 10 Mars 2017 à la cité de l'Automobile de Mulhouse, sur votre espace membre...

RENCONTRES MENSUELLES

NOS REALISATIONS

FERRARI

Restauration en cours de la FERRARI 250 GT Coupé Pininfarina  

L'atelier de restauration a débuté les travaux de remise en route de cette belle italienne.

L'équipe a démarré son lifting, par le démontage des lames de ressort, dans le but de refaire intégralement sa ... Lire la suite

Citroen Traction 11 Normale Gazauto

Restauration Le Gazauto 

Grâce aux cotisations des adhérents,l'association des amis du musée a participée partiellement au financement de la restauration du Gazauto.

Mercedes 710 SS Saoutchik 1928

Mercedes 710 SS Saoutchik 1928 

La restauration de cette Mercedes 710 SS est la concrétisation de la première réalisation importante de l’Association Internationale des Amis du Musée de l’Automobile de Mulhouse (AIAM). En 2001, l’AIAM, dont la ... Lire la suite

EB57SC

Bugatti 57 SC Atalante 1937 

Moteur huit cylindres en ligne, 3252 cm3, double arbre à cames en tête, 200 km/h, 200 ch à 4500 tr/min, carburateur Stromberg, boîte de vitesses à 4 rapports, freins mécaniques à câbles, direction à vis et roue dentée, ... Lire la suite

M600apres

Mercedes 600 1967 

Moteur V8; 6 332 cm³, 200 km/h, 250 ch à 4000 tr/min, couple de 51 mkg à 2800 tr/min, injection mécanique, boîte automatique à 4 rapports, 2 simples arbres à cames en tête, 4 freins à disques, fut ... Lire la suite