-  Association Internationale des Amis du MusÉe National de l'Automobile de Mulhouse



Mercedes 710 SS Saoutchik 1928

04-10-2016


La restauration de cette Mercedes 710 SS est la concrétisation de la première réalisation importante de l’Association Internationale des Amis du Musée de l’Automobile de Mulhouse (AIAM). En 2001, l’AIAM, dont la mission est d’assurer la promotion du musée, cherche un porte-drapeau qui la représenterait ainsi que le musée, lorsque ce dernier se déplace dans les manifestations automobiles.



Bernard Jaeggy, président de l’AIAM, et Patrick Garnier, alors directeur du musée, portent leur choix sur cette rare 710 SS carrossée en France. Cette voiture est exceptionnelle par ses caractéristiques sportives et la signature du carrossier. Elle renforce la présence de la collection Mercedes-Benz au musée, la deuxième au monde après celle de Stuttgart.
Historique du modèle

Moteur six cylindres en ligne suralimenté par compresseur, 7065 cm3, 185 km/h, 160/200 ch à 3200 tr/min, boîte de vitesses à quatre rapports, 115 exemplaires ont été construits dont cinq ou six carrossés par Saoutchik (d'après Mercedes-Benz).

Ivan Maxudian, un riche Arménien résidant à Paris, commande un châssis de Mercedes 710 SS à Stuttgart en 1929. Il en confie la carrosserie à la célèbre maison française Saoutchik. La voiture est livrée en avril 1931 sous la forme d’un cabriolet quatre places qui se démarque des traditionnelles carrosseries allemandes avec sa poupe caractéristique du style Saoutchik.

Ivan Maxudian roule quatre ans au volant de sa Mercedes avant de la revendre, en 1935, à un certain Mr Pickersgill habitant le Devonshire (Angleterre). Elle subira diverses transformations : conduite passée à droite (à l’origine la direction était à gauche), pare-chocs remplacés, marche-pieds modifiés, nouvelle peinture, etc. Immatriculée BTT 697, elle va parcourir environ 80 000 kilomètres outre-Manche. La 710 SS connaîtra diverses aventures jusqu’au moment où Fritz Schlumpf l’achète, en 1967, pour 6500 francs.
Les grandes étapes de la restauration

    1967 : Achat par les frères Schlumpf et début de la restauration.
    1982 : Elle est jaune et noire, la sellerie a disparu et le moteur ne tourne plus (culasse fendue, arbre à cames piqué, etc...).
    2001 : La direction du musée estime que son état n’est plus compatible avec la qualité des voitures exposées ; elle part dans les réserves. Le musée décide de la mettre en priorité dans les voitures à restaurer, sur proposition du Comité Technique Consultatif et avec le soutien de l'AIAM.
    2001-2003 : Diagnostic du véhicule et montage du 1er plan de financement, soutenu par des subventions publiques et l'AIAM.
    2004 : Le châssis roule à nouveau grâce à l'atelier du musée et à Laurent Rondoni de Ventoux Moteur Ingénierie, à Carpentras.
    2005 : La sellerie est refaite par Laurent Reinhart de Sigolsheim.
    2006 : La carrosserie est restaurée par Ruedi Wenger, carrossier installé à Bâle, grâce à des financements privés obtenus par l'AIAM. La voiture a retrouvé sa couleur originelle, dont des traces ont été retrouvées sous l’aile arrière.

Cliquez sur l'image

Pour fêter cette renaissance, la Mercedes 710 SS a été au cœur d’une manifestation organisée le 18 novembre 2006 à la Cité de l’Automobile en présence des petites-filles de Jacques Saoutchik.
 


INFO-NEWS

AG DE L'AIAM

Chers Amis du Musée, retrouvez notre compte-rendu en format pdf téléchargeable de l'assemblée générale 10 Mars 2017 à la cité de l'Automobile de Mulhouse, sur votre espace membre...

RENCONTRES MENSUELLES

NOS REALISATIONS

Citroen Traction 11 Normale Gazauto

Restauration Le Gazauto 

Grâce aux cotisations des adhérents,l'association des amis du musée a participée partiellement au financement de la restauration du Gazauto.

Mercedes 710 SS Saoutchik 1928

Mercedes 710 SS Saoutchik 1928 

La restauration de cette Mercedes 710 SS est la concrétisation de la première réalisation importante de l’Association Internationale des Amis du Musée de l’Automobile de Mulhouse (AIAM). En 2001, l’AIAM, dont la ... Lire la suite

EB57SC

Bugatti 57 SC Atalante 1937 

Moteur huit cylindres en ligne, 3252 cm3, double arbre à cames en tête, 200 km/h, 200 ch à 4500 tr/min, carburateur Stromberg, boîte de vitesses à 4 rapports, freins mécaniques à câbles, direction à vis et roue dentée, ... Lire la suite

M600apres

Mercedes 600 1967 

Moteur V8; 6 332 cm³, 200 km/h, 250 ch à 4000 tr/min, couple de 51 mkg à 2800 tr/min, injection mécanique, boîte automatique à 4 rapports, 2 simples arbres à cames en tête, 4 freins à disques, fut ... Lire la suite

delahaye 135 restauration

Delahaye 135 M Antem 1948 

Moteur six cylindres en ligne, 3500 cm3, 150 km/h, 115 ch à 4000 tr/min, trois carburateurs Solex de 40, boîte de vitesses Cotal-Maag à commande électro-magnétique à quatre rapports. En 1948, un négociant en bois ... Lire la suite